Actualités

Bienvenue sur le blog Carrément Fleurs, le blog 100% dédié aux fleurs !
Retrouvez-y toutes nos bonnes idées et nos conseils.

Tout savoir sur l’œillet

Tout savoir sur l’œillet

Publié le 8 Mars 2022 dans Actualités

Tout savoir sur l’œillet  

Plantes emblématiques des jardins des années 60, les œillets sont des plantes qui apportent plus de gaieté aux parterres des jardins. Fleurissant du printemps à la fin de l’été, ces plantes confèrent aux jardins plus de couleurs, tout en permettant la réalisation de beaux bouquets. Outre cela, elles apportent un rendu plus vif et spectaculaire dans les rocailles, bordures et talus. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur l’œillet à travers ce texte.  

 

FLEURS OEILLETS ROUGE ET BLANC

 

La famille des œillets  

Les œillets font partie du genre Dianthus, de la famille des Caryophyllacées. Cette plante se décline en plusieurs espèces et variétés horticoles, résultant d’hybridations successives. Certaines espèces sont annuelles, tandis que d’autres sont vivaces. En fonction de leur nature, les œillets peuvent être très hauts, moyens, bas, très bas ou même nains. Leur point commun réside dans leur feuillage persistant très fin revêtant une jolie couleur gris vert, se développant à partir d’une souche ligneuse.   

D’un autre côté, les œillets peuvent avoir des fleurs simples ou doubles, en coupe plate solitaire ou réunie par groupes de 4 ou 5, avec un calice tubulaire à la source des corolles aux pétales frisés ou ondulés.   

 

Les œillets vivaces  

Les œillets des fleuristes vivaces appelés aussi œillets giroflée sont des plantes vivaces éphémères, cultivées comme bisannuelles. Ils ont une taille allant de 50 à 60cm, avec des fleurs parfumées blanches, roses, saumon ou rouges.   

La variété Triomphe a une taille plus élevée, allant jusqu’à 70cm, avec des couleurs lilas, mauves et pourpres.   

L’œillet des fleuristes est devenu l’emblème de la Fêtes des mères avec ses fleurs doubles aux couleurs panachées, flammées ou striées.   

L’œillet mignardise est une variété vivace ayant une taille compacte de 25 à 30cm, et avec des tiges ramifiées. Ses fleurs ont des pétales découpés et parfumés revêtant de belles couleurs blanches, rouges, carmin et roses, qui éclosent de mai à juillet.   

Les œillets de rocaille sont aussi des fleurs vivaces florifères de petite taille, avec une hauteur allant de 10 à 30cm, aux touffes étalées permettant la formation d’une végétation tapissante.   

Quant à l’œillet de poète ou œillet barbu, il s’agit d’une plante vivace cultivée comme une plante bisannuelle. Sa taille varie entre 20 et 60cm, et sa période de floraison est en fin de printemps, avec des fleurs bicolores.   

 

Les œillets annuels  

L’œillet marguerite fait partie de la famille des œillets des fleuristes annuels. D’une hauteur de 50cm, il est riche de nombreuses tiges de fleurs odorantes arborant une taille moyenne et des couleurs intenses blanches, roses, jaunes, rouges et violettes. Sa période de floraison s’étale de juin jusqu’à l’apparition des premières gelées.   

L’œillet perpétuel géant Chabaud est un œillet marguerite amélioré, avec de nombreuses fleurs roses et rouges, plus imposantes et plus parfumées. Les fleurs de cette variété apparaissent de juillet à octobre.   

L’œillet perpétuel Enfant de Nice est l’autre variété annuelle qui arbore fièrement ses imposantes fleurs blanches, roses, jaunes, rouges et saumon.   

L’œillet de Chine, d’une taille de 20 à 30cm, revêt une tige ramifiée, enrichie de nombreuses fleurs pourpre foncé et violettes. Ces œillets sont inodores, aux pétales frangés maculés ou striés de blancs s’épanouissant de l’été à l’automne.   

 

La culture des œillets  

Les œillets ont une préférence pour le sol bien drainé, sec, caillouteux ou calcaire. Ils aiment être exposés en plein soleil. Espèces très rustiques, les œillets peuvent supporter une température pouvant atteindre jusqu’à -15°C pour les variétés hautes, et jusqu’à -20°C pour les variétés naines. Pour bien les entretenir, il suffit de supprimer les tiges défleuries et les feuilles sèches au fur et à mesure qu’elles se fanent.   

Cette plante peut être multipliée par semis en terrine de janvier à février pour un repiquage en godet mis en place en mai. Les variétés vivaces doivent être mises en pépinière en avril et pour un repiquage en octobre.