Astuces

Bienvenue sur le blog Carrément Fleurs, le blog 100% dédié aux fleurs !
Retrouvez-y toutes nos bonnes idées et nos conseils.

La Gypsophile

La Gypsophile

Publié le 23 Février 2022 dans Astuces

La Gypsophile

 

La gypsophile est une plante qui se présente sous la forme d’une grande roseraie. Avec ses fleurs en bouquets, cette plante se décline sous plusieurs variétés, allant des espèces vivaces aux espèces annuelles. Découvrons alors leurs particularités.

 

gypsophile_carrémentfleurs

 

Les espèces annuelles de gypsophiles

1. La gypsophile des murailles

La Gypsophila muralis ou gypsophile des murailles est une variété pouvant atteindre les 20 cm de hauteur. Sa période de floraison se situe entre juin et septembre, pendant lequel elle produit de jolies fleurs roses et blanches. On la sème entre février et mars sans toutefois en recouvrir les graines.

La particularité de cette fleur est sa grande légèreté. On l’utilise alors pour décorer son intérieur, en la suspendant en hauteur.

 

2. La gypsophile élégante

Cette variété de gypsophiles annuelle est plus grande, car elle peut atteindre les 60 cm de hauteur. On la plante de préférence entre avril et juin, pour que la floraison puisse se passer entre juin et septembre. On reconnaît cette variété avec ses tiges ramifiées et son feuillage assez étroit. Mais par-dessus tout, la gypsophile élégante peut donner des fleurs aux couleurs plus variées. On retrouve alors des fleurs rose pâle, pourpres ou encore certaines avec des striures blanches.

 

Les espèces vivaces de gypsophiles

1. La Gypsophila paniculata

Cette espèce vivace de gypsophiles se caractérise par sa haute taille pouvant atteindre jusqu'à 1,50 m. Elle est également connue sous le nom de brouillard, dû à ses nombreuses tiges ramifiées. Présentant une souche très épaisse, cette plante possède pareillement des racines qui plongent très profondément sous terre.

 

Elle est reconnue pour ses multiples fleurs blanches de petite taille et ses feuilles assez étroites. La floraison se situe entre juillet et août. Ces fleurs se présentent avec de larges panicules et apparaissent tout au long de l’année. Cette espèce extrêmement résistante, vit de multiples années, à la seule condition que le sol soit bien drainé. Même face au froid, la Gypsophila paniculata continue de fleurir.

 

2. La Gypsophila Rosenschleier

Parmi les espèces vivaces, le Gypsophila Rosenschleier reste assez imposant avec ses 50 cm de haut. On la reconnait à sa forme particulière qui rappelle des coussins confortables. Le long de ses tiges ramifiées, on observe des fleurs doubles, ressemblant à des boules de coton teintées de rose. Sa période de floraison est située entre juin et juillet.

 

Comment planter les espèces vivaces ?

Les espèces vivaces des gypsophiles sont assez complexes à planter, car elles ont plus d’exigences. Ces plantes ont besoin d’un maximum de soleil ainsi qu’un sol assez sec et poreux. On évite à tout prix de l’installer dans un lieu humide. Le long du terrain de plantation, il est essentiel d’espacer les grandes gypsophiles d’un mètre chacun. Pour ceux de petite taille, l’espacement nécessaire est de 35 cm environ.

Pour multiplier les plantations de gypsophiles vivaces, on opte toujours pour le semis. La période de semis idéale est entre mai à juillet et de préférence en pépinière. Lorsque vient le mois d’avril, il devient fondamental de repiquer les semences. On utilise la méthode en godet tout en faisant attention de ne pas traîner pour procéder au repiquage.