Astuces

Bienvenue sur le blog Carrément Fleurs, le blog 100% dédié aux fleurs !
Retrouvez-y toutes nos bonnes idées et nos conseils.

Chamelaucium uncinatum

Chamelaucium uncinatum

Publié le 11 Avril 2022 dans Astuces

Chamelaucium uncinatum

Arbuste de terrain sec de l’Australie-Occidentale, le Chamelaucium uncinatum a des feuilles aiguilles et des fleurs blanches à pourpre formant des bouquets éclatants au printemps.

 

carrement_fleurs_Chamelaucium_uncinatum

 

Description et caractéristiques du Chamelaucium uncinatum

L’origine du Chamelaucium uncinatum

Également appelé fleur de cire, le Chamelaucium uncinatum est un type d’arbuste à fleurs de la famille des Myrtacées. C’est en 1844 qu’il a été décrit et nommé par le professeur Johannes Conrad Schauer. Selon les classifications, le genre Chamelaucium regroupe 13-14 ou 30 espèces. Le Chamelaucium uncinatum se trouve quant à lui uniquement dans la région de l’Australie occidentale. Il est d’ailleurs une des plus célèbres de la région, en tant que fleurs coupées étant donné que celui-ci se conserve plus d’une semaine en vase. C’est pour cet usage notamment qu’il est venu sous le nom de waxflower, de même aux États-Unis et en Israël.

 

Les caractéristiques du Chamelaucium uncinatum

À maturité, la plante fait 1 à 2 m de hauteur et 1.50 à 2 m de largeur. Cette fleur de forme buissonnante possède un feuillage persistant de 2 à 4 cm de long, lequel dégage une odeur aromatique lorsqu’il est écrasé. Les feuilles linéaires du Chamelaucium uncinatum sont disposées par paires opposées avec une section transversale triangulaire.

 

La signification du Chamelaucium uncinatum

Le terme Chamelaucium est composé de deux mots : ‘’khamai’’ en grec qui signifie nain ou prostré, et leucos qui signifie blanc. Cela résulte de la référence aux floraisons blanches très fréquentes dans les formes sauvages. Certains pensent également que l’étymologie latine désigne le kamelaukion, une coiffure des papes médiévaux.

 

Entretien, plantation, conservation du Chamelaucium uncinatum

La culture du Chamelaucium uncinatum

La culture du Chamelaucium uncinatum est relativement facile en climat méditerranéen dans un sol sablonneux. Il faut veiller à ce que le sol soit bien drainé. La plante doit être située en terrain ensoleillé, car elle a besoin de lumière vive pour fleurir. Néanmoins, elle apprécie en même temps un léger ombrage, pendant les heures les plus chaudes de la journée. Bien que la plante parvienne à pousser dans les régions arrosées, sa durée de vie est limitée. Dans les régions tropicales chaudes et humides, l’arbuste est totalement absent. À l’instar de nombreuses plantes australiennes, le Chamelaucium uncinatum ne supporte pas l’excès d’éléments fertilisants.

 

Floraison et entretien

C’est en fin d’hiver, notamment vers le mois de février, que commence la floraison en grappes légères axillaires. Celle-ci peut s’étendre jusqu’en juin. Pour une culture en pot, l’arrosage doit se faire avec modération au risque de faire pourrir les racines. Ainsi, il faut s’assurer que tout soit sec avant d’arroser en enfonçant le doigt de quelques centimètres dans le substrat. La fertilisation quant à elle ne doit se faire qu’en période de croissance.

Le rempotage de l’arbuste doit généralement s’effectuer tous les 2 ans, et ce, avec un pot dont le volume doit être deux fois plus grands que le précédent, mais pas plus. Le cas échéant, le drainage risque de ne pas se faire normalement, ce qui augmente la probabilité de pourriture des racines.