Astuces

Bienvenue sur le blog Carrément Fleurs, le blog 100% dédié aux fleurs !
Retrouvez-y toutes nos bonnes idées et nos conseils.

Mouron rouge : une plante éternelle

Mouron rouge : une plante éternelle

Publié le 22 Juillet 2022 dans Astuces

Mouron rouge : une plante éternelle

Plante qui recouvre le sol du jardin, elle attire les papillons dans votre jardin et offre une couleur vive toute l’année. Un espace sauvage extérieur non loin de votre jardin.

 

Mouron rouge

 

Description et caractéristiques du Mouron rouge

Une plante qui n’aime pas trop la compétition, le Mouron rouge est une plante sauvage herbacée que vous pouvez trouver dans les cultures ou dans votre jardin. De la famille des primulacées ou primevères, la plante dicotylédone est catégorisée dans le genre des plantes lysimachia.

Plante rampante d’origine, elle est aussi capable de grimper le long d’un mur. Le Mouron rouge est reconnaissable grâce à ses petites feuilles ovales, opposées, non pétiolées et simples ainsi qu’avec des petites taches noires. Aussi, les fleurs du Mouron rouge sont très petites et il n’y a qu’une seule fleur sur chaque plante entre le mois de juin et septembre. Étant une fleur qui s’autoféconde, le Mouron rouge possède de nombreuses petites graines.

 

Origine du Mouron rouge

Le Mouron rouge est une plante sauvage qui est capable de survivre à n’importe quel climat. Par ailleurs, la plante est originaire de l’Europe tempérée. Vous pouvez quand même le trouver partout dans le monde, surtout dans les régions où le climat est chaud et aussi humide.

 

Caractéristiques du Mouron rouge

Végétation : plante annuelle

Type de plante : messicole, herbacée à fleur, adventice

Nom scientifique : anagallis arvensis

Couleurs des fleurs : orange, rose, rouge

Type de feuillage : caduc

Dimensions : 10 cm à 25 cm environ

 

Signification du Mouron rouge

La plante Mouron rouge signifie guérison puisque selon la légende et les histoires, le Mouron rouge était utilisé par les anciens pour guérir les blessures des combattants. Les feuilles de la plante ressemblant à des oreilles de rat, le Mouron rouge est associé au terme : « d’écoute ». 

 

Entretien, plantation, conservation du Mouron rouge

Comme le Mouron rouge est une plante qui résiste à des températures élevées, elle aime ainsi la lumière du soleil. La plante se plaît également dans un coin ombragé. Que ce soit dans un espace ensoleillé ou même ombragé, le Mouron rouge prolifère très bien. C’est une plante qui aime l’humidité et la chaleur. De ce fait, pour pouvoir la cultiver, l’environnement doit avoir une température comprise entre 22 et 32 °C. De plus, le Mouron rouge résiste aussi à des températures plus basses.

Plante sauvage d’origine, elle se plaît avec toutes sortes de sol, vous pouvez donc la cultiver dans un sol argileux ou sableux. La plante a besoin d’un sol à drainage lâche, lisse et fertile.

Le Mouron rouge s’adapte facilement à tout type de sol, vous n’avez ainsi pas besoin d’engrais pour sa plantation. Si vous en mettez, optez pour les engrais organiques ou composés. Et gardez le sol toujours humide ! Les graines de la plante ont besoin de 20 jours au maximum pour germer. Comme les plantes sont assez fragiles, il vaut mieux les mettre dans un coin ombragé.