Astuces

Bienvenue sur le blog Carrément Fleurs, le blog 100% dédié aux fleurs !
Retrouvez-y toutes nos bonnes idées et nos conseils.

Oncidier

Oncidier

Publié le 24 Août 2022 dans Astuces

Oncidier

 

Appartenant à la famille des Orchidacées, l’oncidier fait partie des orchidées les plus importantes. Plante ornementale par excellence, elle se décline en près de 700 espèces. En outre, au-delà de la diversité des espèces botaniques et ses fleurs magnifiquement racées, cette orchidée tropicale florifère se veut très simple à cultiver et à entretenir.  De fait, elle se plaît aussi bien en culture en pot qu’en pleine terre dans le jardin ou la terrasse.
 

Oncidier

 

Description et caractéristiques de l’oncidier

Très prisé par les collectionneurs, mais aussi par les jardiniers amateurs, l’oncidier nous vient tout droit de l’Amérique. En effet, cette plante est distribuée un peu partout dans l'Amérique tropicale :  en Argentine, au Brésil, en Colombie, au Pérou et en Équateur en passant par la Floride.

 

Origine de l’oncidier

De son nom Oncidium, l’oncidier est une orchidée très friande de climats tropicaux et subtropicaux. Épiphyte, cette plante s’accroche généralement aux branches des arbres. Raison pour laquelle on la retrouve souvent dans les forêts. Bien évidemment, parmi les 700 espèces que compte le genre, de nombreuses plantes poussent sous terre.  D’ailleurs, il existe de nombreux cultivars très recherchés comme le Cherry Baby. En plus d’être très appréciée pour la splendeur de ses fleurs, cette espèce délivre une délicieuse fragrance de vanille et de chocolat.

Tantôt élancée, tantôt compacte, l’oncidier est une plante très délicate et très aérienne dont la floraison dure au moins un mois et demi. À noter que l’oncidier ne refleurit jamais sur la même tige florale. Elle ne fleurit qu’à partir d'une nouvelle inflorescence.

 

Caractéristiques de l’oncidier

Pourvue de pseudobulbes bien développés ou réduits en fonction des espaces, Oncidier présente des courtes tiges, renflées qui sont parfaitement adaptées pour retenir l’eau et les nutriments. Une caractéristique qui permet à la plante d’être particulièrement résistante à la sécheresse.

Ces tiges sont ensuite surmontées d’une à 3 feuilles. Celles-ci sont entourées à leur base, sur les deux côtés, de bractées engainantes en forme de feuilles qui servent à protéger les bourgeons de croissance des hampes florales et des futures tiges.

La taille de l’oncidier peut aller de quelques centimètres de hauteur à plusieurs mètres en fonction des espèces. Entre autres, l’espèce oncidium macranthum peut facilement dépasser les 5 m.

En ce qui concerne les fleurs, elles sont généralement développées à foison sur une haute hampe très ramifiée. C’est de cette caractéristique que vient le nom de pluie d’or pour certaines espèces. Les fleurs sont souvent à symétrie bilatérale et présentent un labelle bien développé. De couleurs jaunes, brunes, orange, rose, tachetées…  Les fleurs peuvent durer entre 3 et 6 semaines.

 

Entretien, plantation et conservation de l’oncidier

À la différence des autres espèces, l’oncidier ne nécessite une exposition plein soleil pour fleurir. Ce qui en fait une plante d’intérieur d’exception. De plus, elle ne nécessite pas une exposition à l’extérieur durant la belle saison. Pour assurer une belle floraison, des écarts de température de 5 °C minimum entre le jour et la nuit suffisent amplement. Ainsi, durant l’été, il suffira d’ouvrir la fenêtre devant laquelle est installée votre plante pour qu’elle puisse profiter de la fraîcheur des nuits.

En revanche, votre plante doit bénéficier d’un taux d'humidité compris entre 60 et 70%.