Astuces

Bienvenue sur le blog Carrément Fleurs, le blog 100% dédié aux fleurs !
Retrouvez-y toutes nos bonnes idées et nos conseils.

Pavot jaune des Pyrénées

Pavot jaune des Pyrénées

Publié le 24 Août 2022 dans Astuces

Pavot jaune des Pyrénées

Plante vivace haute de 20 à 80 cm avec 30 cm d’envergure, le Pavot jaune des Pyrénées est une plante rustique qui résiste très bien aux températures pouvant dépasser les -15 °C. Aussi connue sous le nom de Meconopsis cambrica, cette plante vivace apprécie particulièrement une exposition ensoleillée, mi-ombre et ombre.
 

Pavot jaune des Pyrénées

 

Description et caractéristiques de pavot jaune des Pyrénées

Plante vivace très caractéristique par sa tige grêle, ses feuilles un peu poilues vertes et qui tirent sur le bleu sur le revers et pennatiséquées, le pavot jaune des Pyrénées se distingue par ses grandes fleurs solitaires, jaunes et penchées au stade bouton. Ses fleurs présentent des corolles à 4 pétales réguliers et froissés ainsi que 2 sépales poilus et des myriades d’étamines qui entourent l’ovaire.

 

Faisant partie de la famille des pavots comme son nom l’évoque, le pavot jaune des Pyrénées est l’une des 45 espèces de plantes vivaces, annuelles ou bisannuelles monocarpiques. Parmi ces consœurs les plus célèbres, on retrouve les espèces grandies et betonicifolia. Elles sont particulièrement plébiscitées pour leurs splendides fleurs d’un bleu d’exception et qui n’a nul égal dans le monde végétal. En revanche, ces deux espèces sont particulièrement difficiles à fleurir. Non seulement les tiges sont très cassantes, mais les fleurs ne durent que quelques semaines.

 

En ce qui concerne Pavot jaune des Pyrénées, même si elle n’a pas l’originalité des autres espèces, cette plante peut se prévaloir d’être une alternative tout aussi raffinée. Elle est très d’ailleurs très appréciée pour son allure légère et ses fleurs délicates.

 

Origine du pavot jaune des Pyrénées

Tirant son nom de la Cambrie, une région du Pays de Galles, où le Meconopsis cambrica est très commun, le pavot jaune des Pyrénées est également très répandu dans l’Himalaya et l’ouest de la Chine.

 

Grâce à sa rusticité, cette plante trouve aisément sa place dans tous les recoins du jardin, mais aussi en intérieur dès qu’elle bénéficie d’une bonne exposition à lumière. Une caractéristique qui lui a permis de s’exporter partout dans le monde et de s’adapter parfaitement à tous les continents. D’ailleurs, il est à noter que le pavot jaune des Pyrénées est l’un des rares de ce genre à pousser en Europe.

 

Caractéristiques du pavot jaune des Pyrénées

 

Famille : Papavéracées

Origine : Pays de Galles, Himalaya et l’ouest de la Chine.

Hauteur : 10 à 35 cm

Toxique : la sève est toxique comme pour tous les pavots

Couleur de la fleur : jaune, à jaune orangé

Floraison : entre avril et octobre

 

Entretien, plantation, conservation du pavot jaune des Pyrénées

Comme pour les coquelicots, le pavot jaune des Pyrénées est une plante facétieuse. En ce sens, elle fait beaucoup de graines et ressurgit partout dans le jardin. Et la plupart du temps là où on s’y attend le moins. Ainsi, pour la plantation, il est préférable de la cultiver au milieu des fougères, heuchères ou pulmonaires dans une ambiance de sous-bois.

 

Cette plante se plaît également très bien dans les rocailles mélangées à des bulbes comme l’Ipheion uniflorum, le Scilla biflora ou encore à des vivaces hautes en couleur comme la Campanula portenschlagiana ou le Geranium cinereum. Sans oublier le Ceratostigma plumbaginoides et les conifères bas comme le Juniperus squamatum. Il faudra simplement qu’il n’y ait pas trop de petites alpines fragiles. 

 

Pour l’entretien, le pavot jaune ces Pyrénées a besoin d’un sol bien frais, humide et bien drainé pour éviter que les racines pourrissent. Pensez également à supprimer les fleurs fanées pour favoriser de nouvelles inflorescences. Enfin, pour éviter la prolifération de cette espèce dans votre jardin, il faudra supprimer les capsules de graines.